Rejoignez le live du jeudi
Chefs d’entreprise, découvrez l’externalisation des fonctions support et nos services en 30 mn chrono !
Chefs d’entreprise, découvrez l’externalisation des fonctions support et nos services en 30 mn chrono !
Chefs d’entreprise, découvrez l’externalisation des fonctions support et nos services en 30 mn chrono !
Chefs d’entreprise, découvrez  nos services en 30 mn chrono !
Chefs d’entreprise, découvrez nos services en 30 mn chrono !
Chefs d'entreprise, découvrez nos services en 30 mn chrono !
GO
Je m'inscris au webinaire
Curieux de découvrir nos services ? Fonctionnement, prix, retours clients...
Rejoignez le live du jeudi
GO
Rejoignez notre live du jeudi

Dématérialisation des bulletins de paie : 8 éléments obligatoires à conserver

La réalisation des bulletins de paie est essentielle, mais peut être complexe. Certains éléments obligatoires incluent les dates, heures travaillées, cotisations sociales, intitulé du poste, salaire net et brut, coordonnées du salarié, nom de l'entreprise, et prélèvement à la source. Il est crucial de respecter ces normes pour éviter tout litige.

Votre diagnostic gratuit
Icon Diag Gratuit
Icon BackGround

La réalisation des bulletins de paie et leur remise aux salariés sont des tâches administratives obligatoires dans la vie d’un chef d’entreprise. Dans la précipitation, il arrive que les premiers bulletins ne correspondent pas toujours aux règles imposées par la loi française.

Une fois en circulation, il devient difficile de procéder aux corrections et délicat de demander à ses salariés de retourner le bulletin pour qu’il soit modifié.

Comment faire des bulletins de paie aux normes ?

Pour être en règle, certains éléments doivent obligatoirement figurer sur les bulletins de salaire de vos équipes en poste. Les voici :

1/ Deux dates importantes

- Celle correspondant à la période rémunérée. Il s’agit la plupart du temps d’un mois de travail, ou de quelques jours parfois dans le cadre d’extra ou de contrats intérim.

- Celle du versement du salaire qui doit aussi être obligatoirement mentionnée sur toute fiche de paie délivrée à vos équipes salariées.

2/ Les heures effectuées

Le nombre d’heures effectuées correspond aux heures de la période travaillée.

Soyez vigilant ! Une omission pourrait créer un litige avec votre salarié et vous faire perdre un temps précieux dans la rectification et la recherche de ces éléments. Si vous vous emmêlez les pinceaux, confiez la création des bulletins à une assistante qualifiée pour cette mission administrative délicate.

N’oubliez pas de signaler toute heure supplémentaire ou complémentaire effectuée par votre employé.

3/ Les cotisations sociales et patronales

Les charges patronales ne font pas partie du salaire brut. Pour vous faire une idée, elles correspondent à plus de la moitié du salaire net !

Astuce : Si vous avez la possibilité d’engager des freelances plutôt que des profils en CDD ou CDI pour effectuer certaines missions, vous réduirez vos coûts et n’aurez de plus pas à vous soucier de la réalisation d’un bulletin de salaire. 😉

4/ L’intitulé du poste occupé

Précisez les fonctions occupées par votre salarié, et éventuellement son ancienneté au sein de son entreprise. Indiquez son statut (cadre, ouvrier, …) car il influe sur le calcul de la rémunération.

5/ Le salaire mensuel (net et brut)

Le salaire net doit être dissocié du salaire brut.

Le premier est la rémunération perçue par votre salarié, une fois que les charges sociales à sa charge, les éventuels frais professionnels comme des frais de transport, et le montant du prélèvement à la source aient été déduits. Au salaire net s'ajoutent les éventuelles primes.

6/ Les coordonnées du salarié

Les coordonnées du salarié doivent regrouper :

⦁ son nom et prénom,

⦁ son numéro de sécurité sociale,

⦁ son adresse postale,

⦁ et la date de prise de poste.

Ces informations figurent généralement dans un encadré placé en dessous ou contre celui qui reprend les coordonnées de l’employeur.

7/ Le nom de votre société

Par là, nous entendons le nom propre de votre entreprise mais également sa domiciliation, son code APE et le numéro de Siret.

8/ Le prélèvement à la source

En toute logique, le montant du prélèvement à la source doit être placé à côté du montant total net, puisqu’elle est calculée sur la base du montant net imposable multiplié par le taux de prélèvement (déterminé par l’Administration selon les déclarations de revenus effectuées par le salarié).

Retrouvez plus en détail les éléments obligatoires à faire figurer sur vos bulletins sur le site officiel de l’Etat.

Les éléments INTERDITS sur un bulletin de paie

Si beaucoup se demandent quels sont les éléments obligatoires à faire figurer sur une fiche de paie, trop peu se donnent la peine de chercher quels sont ceux à ne surtout pas mentionner !

L’exercice du droit de grève,

⦁ et les fonctions de représentants du personnel

sont deux éléments dont vous devez faire abstraction. En ce qui concerne la rémunération liée au second point, elle devra faire l’objet d’un second document annexé au bulletin de salaire.

En cas de doute, contactez une secrétaire comptable pour vous venir en aide.

L’actualisation des normes de vos bulletins : une épine dans le pied qui peut vite se régler !

Il arrive régulièrement que l’Etat français revoie sa copie et décide de modifier certains éléments obligatoires sur les documents administratifs, comme c’est le cas pour les bulletins de salaire. Il est alors courant de se retrouver hors du cadre légal, simplement en étant mal ou insuffisamment informé.

Par exemple, en 2018, le format type des bulletins de salaire a fait l’objet de deux révisions, ce qui a valu une simplification dans l’affichage des éléments.

Autre exemple : en 2019 et le 1er janvier 2022, deux autres réévaluations des bulletins de salaire ont été prononcées pour permettre à chacun de saisir plus facilement sa déclaration d’impôts et réduire encore le nombre de lignes.

Ces changements ont pour but de faire gagner du temps aux entreprises et à leurs salariés. Mais paradoxalement à cela, il existe un retard dans l’actualisation des processus qui place certaines entreprises en porte à faux vis-à-vis de la législation.

Pour vous éviter de vous retrouver dans cette situation, déléguez la création de vos fiches de paie à une assistante administrative experte en compatibilité. Elle aura davantage le temps de vérifier que les bulletins correspondent bien aux normes en vigueur, contrairement à vous.

Dématérialiser de ses bulletins de paie


La dématérialisation des bulletins de paie représente une avancée significative dans la gestion administrative des entreprises modernes. Cette pratique consiste à abandonner les supports papier traditionnels au profit de versions électroniques, offrant ainsi une série d'avantages tant pour les employeurs que pour les salariés.

Cette transition ne doit en aucun cas négliger les éléments obligatoires qui garantissent la transparence et le respect des droits des travailleurs.

Les avantages de la dématérialisation des bulletins de Paie

  1. Écologie et Durabilité : La dématérialisation contribue à la préservation de l'environnement en réduisant la consommation de papier, d'encre et d'autres ressources associées à l'impression traditionnelle.
  2. Gain de Temps et d'Efficacité : La distribution électronique des bulletins de paie simplifie le processus, accélérant ainsi la communication des informations salariales et facilitant leur consultation par les employés.
  3. Réduction des Coûts : En éliminant les coûts liés à l'impression, à la distribution et au stockage des bulletins de paie papier, les entreprises réalisent des économies substantielles.
  4. Accessibilité Améliorée : Les salariés peuvent accéder à leurs bulletins de paie électroniques à tout moment, de n'importe où, favorisant ainsi une meilleure gestion personnelle des informations financières.

La nécessité de conserver les éléments obligatoires

Cependant, malgré ces avantages, il est impératif de ne pas perdre de vue les éléments incontournables présents dans les bulletins de paie. Ces éléments sont généralement régis par la législation en vigueur et sont essentiels pour garantir la transparence, la légalité et le respect des droits des travailleurs.

  1. Identification des Parties : Les noms et adresses complets de l'employeur et de l'employé doivent figurer clairement sur le bulletin de paie.
  2. Éléments de Rémunération : Les détails sur les composantes de la rémunération, telles que le salaire de base, les primes, les indemnités, les avantages en nature, et les retenues, doivent être explicitement mentionnés.
  3. Cotisations Sociales et Fiscales : Les montants des cotisations sociales et fiscales prélevés sur le salaire du salarié doivent être détaillés, conformément à la législation en vigueur.
  4. Période de Paiement : La période à laquelle le bulletin de paie se réfère doit être clairement indiquée, permettant ainsi une compréhension précise de la rémunération.

La dématérialisation des bulletins de paie représente une évolution majeure dans la gestion des ressources humaines, offrant des avantages significatifs en termes d'efficacité et de durabilité. Maintenir la conformité légale en veillant à ce que tous les éléments obligatoires soient inclus dans les versions électroniques est fondamental.

Cette approche garantit la préservation des droits des travailleurs tout en tirant pleinement parti des avantages offerts par la modernisation des pratiques administratives.

⛷ Aller plus loin sur le sujet :


Comment remettre les bulletins de salaire à vos salariés ?

La remise des bulletins est on ne peut plus simple ! De plus, vous avez le choix.

⦁ Remettez les bulletins par voie postale,

⦁ Directement en main propre,

⦁ Ou envoyez-les par voie électronique.

Ces modalités d’envoi peuvent venir s’aligner sur les préférences de votre personnel.

Attention : ne remettez jamais de bulletin de salaire à un collaborateur intermédiaire par souci de confidentialité et veillez à ce que le document parvienne directement au destinataire concerné.

Trop perçu : pouvez-vous exiger le remboursement de la somme ?

Oui, à condition d’effectuer la demande de remboursement dans un délai de 2 ans à partir du 1er jour du mois suivant le paiement erroné. Le salarié a ainsi l’obligation de vous restituer les fonds mais reste en droit de vous demander un échelonnement.

La somme à rembourser ne peut toutefois excéder 10% du salaire net.

Si par hasard, vous vous apercevez qu’un de vos salariés a perçu plus que le salaire dû mais a sciemment omis de le signaler, vous pouvez prononcer des sanctions allant jusqu’au licenciement pour faute grave.

La cour de cassation reconnaît en effet dans ce type d’affaire le préjudice subi pour l’employeur, et bien qu’il soit à l'origine responsable de l’erreur commise, la dissimulation des faits par le salarié constitue une tentative de vol caractérisé à l’encontre de l’entreprise.

Ce qu’il faut retenir de cet article

Les bulletins de salaire sont une source de stress pour tout dirigeant d’entreprise internalisant cette mission. La révision régulière des formats types de bulletins et les nombreuses mentions obligatoires (ou interdites) viennent compliquer cette tâche de gestion administrative. Des erreurs peuvent rapidement venir s’y glisser, comme le versement d’un trop perçu.

Afin d’éviter de perdre du temps ou d’entrer en conflit avec vos collaborateurs, le mieux est de déléguer la saisie des bulletins de paie à une assistante administrative, quelques heures par mois et exerçant comme freelance pour plus de flexibilité.

Besoin d'en parler à un spécialiste Contactez nous.

Retrouvez toutes nos compétences en

Ressources Humaines

De l'Assistant au Manager, découvrez nos expertises

3h18 vous propose de vous accompagner de manière ponctuelle ou récurrente sur
toutes vos fonctions opérationnelles et support !

Renforcez les rouages de votre entreprise dès aujourd'hui.

Gestion Administrative

Déléguez votre gestion administrative et financière à un Expert Métier expérimenté et développez sereinement votre organisation. Mettez en place les process et systèmes d'information de gestion qui vont vous permettre de franchir un cap.

Précomptabilité

Ne laissez plus votre précomptabilité transformer votre quotidien de chef d’entreprise en cauchemar ! Déléguez ou renforcez vos équipes administratives de profils stables et immédiatement opérationnels.

Ressources Humaines

Les Ressources Humaines sont un des rouages essentiels de l’entreprise. Prenez soin de vous entourer d'un professionnel motivé pour aider votre entreprise à franchir un cap et attirer ou retenir vos meilleurs talents !

Commercial

Et si vous confiez le développement Marketing et Commercial de votre entreprise ou simplement le suivi de votre CRM, la recherche de nouveaux prospects ou la rédaction de devis à un professionnel externalisé travaillant dans vos locaux ?

Ressources Humaines

Les Ressources Humaines sont un des rouages essentiels de l’entreprise. Prenez soin de vous entourer d'un professionnel motivé pour aider votre entreprise à franchir un cap et attirer ou retenir vos meilleurs talents !

Pourquoi choisir de sous-traiter plutôt que de recruter ?

Pour aller vite et gagner en flexibilité.
Pour disposer de professionnels très qualifiés.
Stables et motivés !

Vous manquez de ressources

  • Difficile de recruter le bon profil

  • Besoin de compétences plus techniques
  • Un départ soudain dans vos équipes

Votre budget
est contraint

  • Vous n’avez pas besoin d’un plein temps
  • Vous ne souhaitez pas
    prendre de risque sur un CDI
  • Les coûts cachés d’un salarié vous rebutent

Vous avez besoin
de flexibilité

  • Un remplacement ou du
    renfort ponctuel
  • Une activité cyclique
    sans garantie
  • Aller vite, pas de gestion RH chronophage !
Votre diagnostic gratuit
Icon
Icon BackGroundIcon BackGround

Comment ça marche ?

Icon Déléguer

Nous définissons
vos besoins

Nos conseillers vous aident à préciser la mission, à définir vos besoins et élaborent votre devis en quelques minutes.

Icon Déléguer

Recherche et sélection
du meilleur expert

Nous recherchons parmi notre large réseau d'intervenants le meilleur expert à moins de 30 minutes de votre entreprise.
Icon Déléguer

1er rendez-vous avec
votre intervenant sous 48h

Dès le premier RDV, vous convenez d'un planning adapté à vos obligations et votre intervenant démarre son travail.
Prendre un rendez-vous
avec un conseiller 3h18

Il est temps d'agir

Grâce à nos consultants, obtenez en moins de 24h, une analyse
de votre besoin et un devis sur mesure.

Icon BackGround